02 juin 10

REPONDS SI TU M'ENTENDS... VU PAR LABOURGEOISE

reponds_si_tu_m_entends

Présentation de l'éditeur: Le " Meilleur Boulot du Monde " à New York pour une marque de cosmétiques ultra-branchées, une garde robe de rêve, une meilleure amie très fashion, une famille irlandaise gentiment foldingue et Aidan, un parfait petit mari, à la fois adorable et sexy : de l'avis de tous, Anna Wash est une sacrée veinarde. Jusqu'à ce terrible accident qui la ramène tout droit à Dublin, sur le canapé de se parents, entre plâtre, cicatrices, médicaments, séries télé et zizanie familiale. Mais Anna est bien décidée à retrouver sa trépidante vie-new-yorkaise et son homme au plus vite. Aidan qui, depuis l'accident, n'a plus donné signe de vie... Anna est prête à tout pour le retrouver, quitte à mettre la Grosse Pomme sens dessus dessous !

Et j'en pense quoi?: Il me fallait une lecture légère... et ce roman est léger malgré le drame qu'il traite. Lecture tranquille, sans prise de tête... je le verrai bien en bouquin de plage, entre crème solaire et lunettes de soleil...

Posté par labourgeoise à 18:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

19 mai 10

LA VIE D'UNE AUTRE... VUE PAR LABOURGEOISE

La vie d'une autre

Présentation de l'éditeur: Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre, nuit d'amour et le lendemain... Elle se retrouve douze ans plus tard, mariée, des enfants et plus un seul souvenir de ces années perdues. Cauchemar, angoisse... Elle doit assumer sa grande famille et accepter que l'homme qu'elle a rencontré la veille vit avec elle depuis douze ans et ne se doute pas du trou de mémoire dans lequel elle a été précipitée. Pour fuir le monde médical et ses questions, elle choisit de ne rien dire et devient secrètement l'enquêtrice de la vie d'une autre. Ou plutôt de sa propre vie. C'est avec une énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a composé ce roman plein de suspense sur l'amour et le temps qui passe, sur les rêves des jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l'existence.

Et moi j'en pense quoi?: C'est un récit bien étrange que nous découvrons avec cette lecture. La vie de cette jeune femme se reveillant un jour en ayant oublié les 12 dernières années de sa vie. On découvre peu à peu comment elle fait pour vivre avec et surtout pourquoi cette amnésie est arrivée. Car il y a bien des raisons... quelques longueurs mais cependant bonne lecture.

Et pour le plaisir, une des dernières phrases de ce roman à méditer: "Parceque oublier c'est pardonner"...

Je vous remercie chaleureusement de vos messages d'encouragement... je reviens sur la pointe des pieds... tout doucement...

et avec une nouvelle bannière réalisée par Céline.. de toute beauté je trouve... merci à toi !

Belle journée !

Posté par labourgeoise à 09:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
10 mai 10

LES LARMES DE TARZAN... VU PAR LABOURGEOISE

les_larmes_de_tarzan

Présentation de l'éditeur: Elle, c'est Mariana, mais leur rencontre fut assez fracassante pour qu'il la surnomme Tarzan. Lui, il s'appelle Janne, pour de vrai. Mère célibataire, elle élève seule deux enfants, caresse le souvenir de leur fantasque père évaporé dans la nature et tente de nourrir sa petite famille malgré des fins de mois asphyxiantes. Lui, il roule en Lamborghini, papillonne sans s'engager avec de jeunes femmes forcément cadres, élégantes et dynamiques, et déteste que des marmots salissent les sièges en cuir de sa voiture de sport. Ces deux-là peuvent-ils s'aimer ? Et si, malgré l'abîme qui les sépare, ils s'attachent l'un à l'autre, sauront-ils vivre une relation décomplexée qui fera fi des conventions et des barrières sociales ? Après l'immense succès du Mec de la tombe d'à côté, Katarina Mazetti met en scène un nouveau couple loufoque et improbable pour mieux brocarder les injustices sociales et rire de l'éternelle guerre des sexes dans un roman enlevé, drôle et caustique.

Mon avis: C'est léger, dépaysant, frais, hyper dynamique. J'ai eu un peu de mal à me mettre dans l'histoire au début mais après je ne l'ai plus lâché... un bon moment de lecture sans prise de tête...

Ce livre" tournant" me vient de Cécilafait et part chez Val... bon vent à lui !

Posté par labourgeoise à 07:02 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
04 mai 10

L'HOMME QUI VOULAIT ETRE HEUREUX... PAR LABOURGEOISE

Présentation de l'éditeur: Imaginez... Vous êtes en vacances à Bali et peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où... Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas... heureux. Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.

Et donc ?: Certains lecteurs m'avait prévenue "on ne sort pas indemne de ce livre"... et je confirme. Dès les premières pages il m'a captivé. Cette quête du bonheur et les clés pour y parvenir est surprenante mais tout à fait réaliste aussi. Voilà une lecture qui vous fait vous poser certaines questions sur votre vie, votre façon d'agir et de réfléchir, qui vous fait vous interroger sur votre quotidien et la perception que vous en avez, sur votre vécu pour au final essayer d'être heureux... mais au fait c'est quoi le bonheur ?... Lecture plaisir !

Posté par labourgeoise à 20:09 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
01 mai 10

APRES LE TREMBLEMENT DE TERRE... VU PAR LABOURGEOISE

APRES_LE

Quatrième de couv.: Japon, 1995. Un terrible tremblement de terre survient à Kobe. Cette catastrophe, comme un écho des séismes intérieurs de chacun, est le lien qui unit les personnages de tous âges, de toutes conditions, toujours attachants, décrits ici par Haruki Murakami. Qu'advient-il d'eux, après le chaos ? Séparations, retrouvailles, découverte de soi, prise de conscience de la nécessité de vivre dans l'instant. Les réactions sont diverses, imprévisibles, parfois burlesques... Reste que l'art de Murakami est de montrer, avec modernité et délicatesse, la part d'ombre existant derrière les choses et les êtres, invitant le lecteur à y déceler le reflet de ce qu'il porte en lui-même. Reconnu comme l'un des plus grands auteurs japonais contemporains, Haruki Murakami est traduit dans de nombreux pays. Aujourd'hui, la critique, unanime, s'accorde à voir en lui un futur lauréat du prix Nobel de littérature.

Et alors j'en pense quoi?: C'est le premier livre de Murakami que je lis. Je dois avouer que l'écriture est particulière, prenante, fluide mais ce qui m'a le plus étonnée c'est cet étrange sentiment de pesanteur que j'ai ressenti à la lecture de ces nouvelles. Des tranches de vies du Japon moderne et les conséquences de cette catastrophe naturelle sur les âmes, esprits et coeurs... lecture intriguante pour moi qui suis novice de ce style et de cet auteur. Se lit vite car les nouvelles sont courtes.. mais je n'ai pas non plus été "transportée"... cependant à découvrir... et peut-être à méditer dans un second temps...

Livre "tournant" provenant de Val et que je tiens à la disposition de celui qui souhaite le lire... qui est tenté?

Posté par labourgeoise à 20:48 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

20 avr. 10

REVE D'AMOUR... VU PAR LABOURGEOISE

REVE_D_AMOUR

Présentation de l'éditeur: Alice Grangé, trente ans, n'a conservé que peu de souvenirs de sa mère, Blandine, qui a disparu quand elle avait cinq ans. Quand son père, avant de mourir, lui apprend qu'elle a aimé un autre homme, Alice se met à la recherche de cet amant. Elle le retrouve et découvre chez lui deux tableaux peints.

Mon avis: C'est le deuxième roman de Laurence Tardieu que je lis et j'aime particulièrement son style mais aussi sa vision si sensible des sentiments et émotions.  L'histoire de cette trentenaire en quête de son passé et de sa mère dont elle ne garde aucun souvenir est bouleversante. Une quête du passé nécessaire pour se construire et avancer, très émouvante. Je l'ai dévoré et il m'a beaucoup touché.

Posté par labourgeoise à 12:16 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
15 avr. 10

MON VOISIN... VU PAR LABOURGEOISE

mon_voisin

Présentation de l'éditeur: Glisser dans la baignoire en changeant le rideau de douche, faire croire à un accident, confier le petit à une famille normale... Pour se délester de la pesanteur de la vie, elle s'amuse à imaginer le suicide parfait. Mais le jour où le voisin entre dans sa vie, son regard sur le monde change. Dans un Cagliari écrasé de soleil, Milena Agus met en scène des personnages hors normes, enfants en mal d'amour, adultes en quête d'un peu de douceur.

Mon avis: Se lit à vitesse grand V, en une bonne heure. J'ai beaucoup aimé la légèreté et la fraîcheur de cette histoire d'adultes et d'enfants en mal d'affection... plein de tendresse. Lecture plaisir. 

Posté par labourgeoise à 07:15 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
10 avr. 10

D'AUTRES QUE LA MIENNE.. VU PAR LABOURGEOISE

D_autre_vies_que_la_mienne

Présentation de l'éditeur: À quelques mois d'intervalle, la vie m'a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde : la mort d'un enfant pour ses parents, celle d'une jeune femme pour ses enfants et son mari. Quelqu'un m'a dit alors : tu es écrivain, pourquoi n'écris-tu pas notre histoire? C'était une commande, je l'ai acceptée. C'est ainsi que je me suis retrouvé à raconter l'amitié entre un homme et une femme, tous deux rescapés d'un cancer, tous deux boiteux et tous deux juges, qui s'occupaient d'affaires de surendettement au tribunal d'instance de Vienne (Isère). Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d'extrême pauvreté, de justice et surtout d'amour. Tout y est vrai.

J'en pense quoi?: C'est une très grosse déception pour moi. J'avais tellement entendu parler de ce livre et lu beaucoup d'éloges à son sujet que je m'attendais à beaucoup mieux. Certe les histoires sont touchantes et réelles mais je n'ai pas été transportée dans cette lecture et ai du me forcer à le terminer... déception à mon niveau donc. Cependant j'ai déjà eu l'occasion de lire d'autres ouvrages de Emmanuel Carrère tout à fait différents et très bien (L'Adversaire notamment).  

Je vous souhaite un bon week end !

Posté par labourgeoise à 10:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 avr. 10

L'ELEGANCE DU HERISSON... VU PAR LABOURGEOISE

l__l_gance_du_herisson

Présentation de l'éditeur: " Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. "

Et moi alors j'en pense quoi?:  Et oui je n'avais pas encore lu ce "best seller"... j'avoues avoir éprouvé des difficultés au départ à me mettre dans l'histoire... et après ce fut mieux car plus énigmatique avec l'arrivée du personnage clé. Renée est exceptionnelle, la concierge dans toute sa splendeur ! (et je n'ai pas de mal à imaginer Balasko dans ce rôle toujours sur les écrans je crois).. mais c'est un gros "moyen" pour moi, seules les 50 dernières pages m'ont vraiment tenues pour aller au bout de la lecture.

Posté par labourgeoise à 07:09 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
01 avr. 10

LE MEC DE LA TOMBE D'A COTE... VU PAR LABOURGEOISE

le_mec_de_la_tombe

Présentation de l'éditeur: Désirée, veuve depuis peu, se rend régulièrement sur la tombe de son mari, mais par acquit de conscience essentiellement... Son mariage tenait plus du «copinage» que du grand amour. Au cimetière, elle croise souvent un homme de son âge, qui vient se recueillir sur la tombe d'à côté, et dont l'apparence l'agace autant que ladite tombe avec sa stèle tape-à-l'oeil. Bibliothécaire, Désirée se consacre tout entière à son travail. Quant à Benny, il s'est retrouvé seul à gérer la ferme familiale et ses 24 vaches laitières après le décès de sa mère.
Rien, a priori, ne rapproche ces deux-là, et pourtant, il suffira d'un sourire qui éclate simultanément sur leurs lèvres pour qu'ils soient tous deux éblouis. C'est le début d'une histoire d'amour assez cocasse !

Mon avis: Contrairement au titre qui peut sembler un tantinet morbide, j'ai trouvé ce roman leger, plein de gaieté, et d'humour... une amourette entre deux personnes que tout oppose, d'éducation différente, de milieux sociaux opposés... et dans les chapitres sont exposées leurs propres pensées et impressions des moments vécus ensemble où, là encore, on se rend bien compte qu'ils ne raisonnent "pas pareil" et ne ressentent pas les mêmes émotions à partir d'un même moment partagé... lecture plaisir, tranquille. 

Attention livre "tournant"... c'est à dire que c'est Val qui l'a recu en cadeau de C'est quoi ce bazar puis qui me l'a fait suivre et que je le tiens donc à la disposition de qui souhaite le lire également, qui le fera suivre à x, qui le fera suivre à y... et ainsi de suite. A l'intérieur se trouve une fiche récapitulative des lecteurs...

Alors qui est tenté ?

Et ce n'est pas un poisson...

Edit de + tard: ce livre  part chez Zaïzaï... bon vent !

Posté par labourgeoise à 12:14 - - Commentaires [29] - Permalien [#]