12 sept. 11

LE COEUR COUSU... VU PAR LABOURGEOISE

le_coeur_cousu

Présentation de l'éditeur: Dans un village du sud de l'Espagne, une lignée de femmes se transmet depuis la nuit des temps une boîte mystérieuse... Frasquita y découvre des fils et des aiguilles et s'initie à la couture. Elle sublime les chiffons, coud les êtres ensemble, reprise les hommes effilochés. Mais ce talent lui donne vite une réputation de magicienne, ou de sorcière. Jouée et perdue par son mari lors d'un combat de coqs, elle est condamnée à l'errance à travers une Andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang. Elle traîne avec elle sa caravane d'enfants, eux aussi pourvus - ou accablés - de dons surnaturels.

Et alors?: Pour un premier roman je trouve que c'est particulièrement réussit. Vite emportée par cette lecture, j'ai passé un excellent moment de lecture. Le côté parfois "surnaturel et fantastique" n'est pas ce que je préfère (j'ai eu parfois du mal à comprendre le vrai du faux) mais apporte un aspect "mystique" à l'intrigue et nous transporte aussi dans cet univers se rapprochant du conte. J'ai beaucoup aimé la première partie, un peu moins les deux autres. C'est selon moi un livre de femmes, pour les femmes.

Posté par labourgeoise à 07:12 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

05 sept. 11

L'ECOLE DES SAVEURS... VU PAR LABOURGEOISE

ecole_des_saveurs

Présentation de l'éditeur: Un jour, la petite Lilian se lance un défi fou : si elle parvient à guérir sa mère de son chagrin en cuisinant, elle consacrera son existence à la gastronomie.
La magie d'un chocolat chaud aux épices opère et, une vingtaine d'années plus tard, Lilian anime tous les premiers lundis du mois un atelier de cuisine dans son restaurant. L'École des saveurs réunit des élèves de tous horizons qui, de l'automne au printemps, vont partager des expériences culinaires, découvrir la force insoupçonnée des épices, capables par leur douceur ou leur piquant, d'éveiller des ardeurs inconnues et de guérir des peines anciennes...

Et alors?: Attention coup de coeurY. J'ai adoré ce petit roman culinaire. Ou comment la cuisine panse les plaies, aide à trouver son identité, à s'ouvrir aux autres, réconforte et apporte du bonheur. Un savoureux moment gourmand que celui que j'ai passé lors de cette lecture. Merci Maman de cette découverte.

Posté par labourgeoise à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
19 août 11

PARDONNEZ MOI... VU PAR LABOURGEOISE

pardonnez_moi

Présentation de l'éditeur: Grand reporter, Nadine n'a jamais reculé devant le danger pour un scoop. Et son récent passage à tabac au Mexique n'a pas entamé sa détermination. Pendant son repos forcé, une information attire son attention : les parents de Jason Irving, un enseignant blanc assassiné par des Noirs du temps de l'apartheid, sont en partance pour l'Afrique du Sud ou ils doivent assister aux audiences de la Commission vérité et réconciliation. L'Afrique du Sud... Nadine y a connu et perdu son seul amour. Depuis, elle brûle d'y retourner, autant pour comprendre les blessures de ce pays que pour soigner les siennes. Et cette fois, rien ne pourra la retenir dans sa quête de la rédemption et de l'impossible pardon...

Et j'en pense quoi?: Ce récit de cette journaliste éprise de sensations fortes m'a vite emballé. Dur et douloureux passé que celui de l'Afrique du Sud au temps de l'Apartheid mais traité de façon réaliste et juste. Comment pardonner aux assassins et avancer malgré tout... une bonne lecture pour ma part.

Posté par labourgeoise à 12:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

UN PEU DE RESPECT, J'SUIS TA MERE... VU PAR LABOURGEOISE

un_peu_de_respect

Présentation de l'éditeur: Peut-on parvenir à l’orgasme quand son mari chômeur passe son temps devant la télé à regarder des matchs de foot ? Peut-on aborder paisiblement le troisième âge lorsque son beau-père de quatre-vingts ans croupit en prison pour détention de marijuana ? Et peut-on dormir tranquille lorsque son fils aîné est tantôt gay, tantôt pas ? C'est à Mercedes, dans la proche banlieue de Buenos Aires, que vit cette famille complètement allumée. Pour ne pas devenir folle, Mirta Bertotti a décidé de créer son blog, afin de partager sa vie de dingue avec des milliers d'internautes ! Des chroniques tendres et désopilantes qui évoquent à la fois l'univers des Simpson et celui de South Park. Ce blogonovela va être prochainement adapté au cinéma.

Et alors?: Je ne connaissais pas ce nouveau genre, le blogonovela... roman adapté d'un blog. On y découvre la vie d'une famille complètement déjantée. Ce n'est pas de la grande littérature, j'ai même trouvé certains passages vulgaires. Mais mine de rien, on suit quand même avec curiosité le quotidien de cette mère de famille dépassée par les siens et qui se confie sur son blog. Quelques fous rires... mais globalement un peu trop léger pour moi. Merci Mary de ce prêt.

Posté par labourgeoise à 11:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

LE PREMIER AMOUR... VU PAR LABOURGEOISE

le_premier_amour

Résumé de l'éditeur: Une femme prépare un dîner aux chandelles pour fêter son anniversaire de mariage.
Elle descend dans sa cave pour y chercher une bouteille de vin, qu'elle trouve enveloppée dans un papier journal dont elle lit distraitement les petites annonces. Soudain, sa vie bascule : elle remonte les escaliers, éteint le four, prend sa voiture, quitte tout. En chacun d'entre nous repose peut-être, tapie sous l'apparente quiétude quotidienne, la possibilité d'être un jour requis par son premier amour...       

Et alors?: J'ai beaucoup aimé ce roman, cette quête vers un amour de jeunesse, vers des souvenirs d'adolescente, sur un petit air d'Italie... un super moment de lecture. Merci Maman de ce prêt.

Posté par labourgeoise à 10:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

LE JARDIN YAMATA... VU PAR LABOURGEOISE

le_jardin_yamata

Résumé: Une jeune fille arrive au Japon pour éclaircir le mystère de ses origines familiales. Dans les années 1930 et 40, son grand-père aurait participé à Kyoto à la réalisation d'un jardin japonais. Un vieux jardinier qui fut son assistant lève peu à peu le voile sur l'histoire à la fois passionnelle et spirituelle de celui qui fut l'artisan du jardin Yamata. L'intrigue, construite sur un double parcours initiatique, porte vers la sérénité des jardins zen et exerce la séduction des horizons lointains.                   

Et alors?: Un vrai coup de coeur pour ce roman au parfum du Japon... que de poésie dans ce livre... la découverte par cette jeune fille du Japon de son Grand-Père, de son oeuvre (un fabuleux jardin), de l'histoire familiale et de ses origines. Un parcours pour se construire... Coup de coeur Y Merci Val de cette découverte.

Posté par labourgeoise à 09:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

LE CHEMIN DES AMES... VU PAR LABOURGEOISE

Comme j'ai du retard dans mes compte rendus de lectures, journée lecture aujourd'hui avec plusieurs messages à ce sujet...

le_chemin_des_ames

Présentation de l'éditeur:1919. Nord de l'Ontario. Niska, une vieille Indienne, attend sur un quai de gare le retour d'Elijah, un soldat qui a survécu à la guerre. A sa grande surprise, l'homme qui descend du train est son neveu Xavier qu'elle croyait mort, ou plutôt son ombre, méconnaissable. Pendant trois jours, à bord du canoë qui les ramène chez eux, et tandis que sa tante essaie de le maintenir en vie, Xavier revit les heures sombres de son passé : l'engagement dans l'armée canadienne avec Elijah, son meilleur ami, et l'enfer des champs de bataille en France...

Et alors?: Pour un premier roman de cet auteur c'est une belle performance. J'ai eu un peu de mal au début... beaucoup de descriptions de batailles et de la vie au front. On voit la vie de ces deux amis basculer, leur folie peu à peu prendre le dessus mais toujours en toile de fond des références à leurs origines indiennes. Un bon moment de lecture pour ma part.

Posté par labourgeoise à 08:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 août 11

CET ETE LA... VU PAR LABOURGEOISE

cet_ete_la

Présentation de l'éditeur: Comme chaque année, trois couples d'amis passent le 14 Juillet au bord de la mer, en Normandie. C'est un rite immuable et léger. Une parenthèse joyeuse. Cet été-là, pourtant, un adolescent inconnu surgit et s'immisce dans leur petit groupe pour raviver, peut-être malgré lui, des culpabilités anciennes, des blessures, des secrets. En quelques jours, le destin de ces êtres va basculer. Cet été-là est un roman sur la fragilité des existences que l'on voudrait heureuses - mais dont les failles se creusent au rythme des mensonges et des compromis. C'est un roman vrai sur la solitude, lorsque le temps a passé, lorsque la lucidité a remplacé l'insouciance, et les doutes la jeunesse. Etre un homme. Etre une femme. Sait-on seulement ce que c'est ? Et comment l'on y parvient ?

Et alors?: Offert pour mon anniversaire {merci Hélène} et lu presque d'une seule traite. Un roman d'amis qui se retrouvent comme chaque année en Normandie pour passer le 14 juillet. Un roman de la vie qui passe, des doutes des uns et des autres, un roman sur la solitude aussi, celle de l'âme. Très agréable à lire. Un bon moment de lecture. 

Posté par labourgeoise à 07:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 juil. 11

UNE FIEVRE IMPOSSIBLE A NEGOCIER... VU PAR LABOURGEOISE

une_fievre

Présentation de l'éditeur: Un 14 septembre, un garçon insoupçonnable a violé Landra. Cabossée et déracinée, elle se cherche un ennemi à abattre. Le capitalisme, abstraction d'une oppression comparable au machisme qui l'a démolie à jamais, sera cet ennemi. Ballottée de squat en squat, elle rejoint Etoile Noire Express, un groupuscule d'extrême gauche en révolte absolue contre le système. ENE devient la famille, la survie et l'amour. Roman de l'indicible violence faite aux femmes, récit d'une survie par la colère. Une fièvre impossible à négocier est aussi et surtout une expression du superbe en littérature, quand la langue est absorbée par la grâce de l'écrivain, qui la restitue sous la forme d'une musique inédite et profonde.

Et alors?: J'avoues que ce roman m'a plusieurs fois mise mal à l'aise et un peu perturbée même au début de sa lecture. C'est cinglant de vérité, les mots sont durs, tranchants et le récit de cette jeune femme qui a choisit la voie de la rebellion pour affronter son histoire vous prend au ventre. C'est aussi un plaidoyer contre la mondialisation et le capitalisme. Que de colère dans les mots et pensées de Landra. Par contre je n'ai pas retrouvé la "grâce de l'écrivain" dont parle l'éditeur, j'ai même trouvé que ce roman est écrit avec beaucoup de violence en fait. A ne pas mettre entre toutes les mains donc.

Je mets ce livre dans le circuit du livre voyageur, faites moi signe si vous souhaitez le lire

Edit de + tard: il part chez Carol, puis Minalili puis Dame Hortensia, Il Etait temps... quel voyage !

Posté par labourgeoise à 07:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 juil. 11

COMMENT DOMESTIQUER SON MAITRE... VU PAR LABOURGEOISE

comment_domestiquer_son_ma_tre

Présentation de l'éditeur: Toutes celles et tous ceux qui possèdent un chat passent plusieurs heures par semaine à regarder des photos de cet animal sur Internet et/ou à envoyer des photos de leur chat à des amis qui, pour les remercier, s'empressent de faire de même. De mémoire de félin, jamais on n'a vu un chat regarder des photos d'hommes. L'Homme ne nous ressemble pas : il est lourd, dépendant, pataud, gourd, raide, agité, désordonné, bruyant, mal léché. Une anomalie génétique a doté certains membres de cet espèce du sens de l'humour… mais c'est rare. Alors pourquoi ce livre ? Parce qu'il était temps de rétablir l'équilibre et la vérité. Un livre drôle et instructif qui prend le contre-pied des guides habituels sur nos amis les chats. Pour la première fois, le chat donne son point de vue sur son maître, ses habitudes, ses manies, ses lubies… et nous en apprend beaucoup sur nous !!!!

Et alors ma pomme en pense quoi?: Une lecture plaisir offerte par Maman. Tellement criant de vérité... et parfois cynique. Tels sont aussi nos chats c'est vrai. On en apprend pas mal sur les humains aussi... un chouette moment de lecture !

Posté par labourgeoise à 16:58 - - Commentaires [11] - Permalien [#]